Nous avons passé notre temps à attendre les plus belles vacances de l’année et la détente associée avec les activités de Noël : teambulding à Budapest, fête de Noël et autres activités typiques de la préparation de cette période. En tant que groupe du bureau, nous sommes allés chercher le traditionnel punch, qui est un élément essentiel de Noël, nous avons décoré le sapin de Noël ou réalisé des décorations de Noël dans les bureaux, afin de profiter pleinement du temps qui s’approche et de nous imprégner de l’atmosphère d’avant Noël.

Cet arbre décore également notre bureau

Saint-Nicolas à ATENE

Le 6 décembre, dans presque tous les pays, on célèbre la fête de Saint-Nicolas, qui était célèbre pour sa générosité et sa gentillesse. Ce jour-là, il va partout et accorde aux enfants et aux adultes de petites attentions. Atena a également reçu la visite de Saint-Nicolas et de son petit assistant, et le diable et l’ange n’ont pas manqué non plus. Comme par ailleurs, il s’agissait d’un Saint-Nicolas non conventionnel, habillé d’un costume jaune symbolisant les couleurs de notre société. Il a remis à chacun un paquet pour interpréter un poème ou une chanson comme le veut la tradition. À la fin des heures de travail, dans un café local près de notre siège à Banská Bystrica, une fête de Saint-Nicolas a été organisée, à laquelle étaient invités tous les enfants des employés d’Atena, auxquels Saint-Nicolas a également apporté quelque chose de bon et qui ont pu profiter d’une douce tentation – de bonnes crêpes.

Noël Budapest

Avant Noël, le vendredi à la fin de la semaine de la Saint-Nicolas, nous sommes allés au marché de Noël de Budapest. C’est la tradition de notre entreprise pour le réveillon de Noël, nous changeons juste la destination des marchés de Noël chaque année. Une fois c’est l’Autriche, une fois c’est la Hongrie, puis c’est la Pologne. Cette fois, nous avons choisi une ville chargée d’histoire, la capitale de la Hongrie. Tous les employés de notre entreprise, toutes branches confondues, se sont réunis ici. Depuis les bureaux slovaques : depuis le siège de Banská Bystrica, depuis les bureaux de Revúca et Košice, ainsi que depuis la Roumanie et la Bulgarie, où nous avons nos bureaux à l’étranger.

Le matin, notre voyage nous a conduits au Tropicarium et à l’Océanarium, où nous avons vu les mystères du monde sous-marin sous la forme de divers animaux : poissons, reptiles, lézards, requins, mais aussi des animaux vivant sur terre – les singes et dans les airs – les oiseaux. Pour la plupart d’entre nous, ce fut une expérience agréable et enrichissante, pour d’autres, ce fut l’occasion de se dépasser et de surmonter leurs propres peurs, car ils ne se souciaient pas de regarder certaines espèces d’animaux. Par exemple, des serpents aussi énormes. L’attraction que nous attendions le plus – caresser les adorables raies – était malheureusement hors service à ce moment-là. Mais nous sommes quand même partis avec un sourire sur les lèvres.

Nous avons vu des créatures sous-marines fascinantes

Après avoir visité le Tropikarium, nous avons déjeuné dans l’excellent restaurant Monkey Bistro, où nous avons bien sûr goûté des plats typiquement hongrois : goulash ou paprikash. Sans cela, notre voyage n’aurait pas compté. Nous avons également goûté le délicieux dessert shomloi halušky, que vous devriez absolument essayer si vous en avez l’occasion. Fortifiés par un bon déjeuner, nous avons décidé de faire une promenade le long de l’important château de Buda, qui était le siège des rois hongrois. C’est pourquoi on l’appelle aussi le Palais Royal. Il s’agit d’un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. De là, nous avons pu profiter d’une vue magnifique sur le paysage de la belle ville de Budapest et ses curiosités et sur le pont des chaînes de Szechenyi.

À Budapest, nous avons dégusté des plats qui plaisent aux yeux et aux papilles.
Vue des environs du château de Buda, protégé par l’UNESCO.

Plus tard, nous sommes allés au Budapest Eye – une grande roue sur laquelle tout le monde s’est amusé. Il est intéressant de noter qu’il s’agit du tour le plus élevé d’Europe. Il peut atteindre une hauteur de 65 mètres. Il est situé sur la place St. Elizabeth. À cet endroit, encore une fois, certaines personnes se sont surpassées (surtout celles qui ont moins le vertige), mais la vue d’ici était spectaculaire. Nous avons pu voir la basilique Saint-Étienne, le pont des chaînes et le bâtiment du Parlement hongrois. Nous n’avons pu terminer cette journée d’errance qu’en dégustant un bon et chaud punch, bien pratique par ce temps froid, et en achetant des petits souvenirs en guise de souvenir.

Même si le temps n’était pas très beau, nous avons passé une bonne journée et avons emporté des expériences pour la vie. Certains d’entre nous étaient à Budapest pour la première fois, d’autres y sont allés plusieurs fois, mais c’est peut-être la première fois qu’ils se rendent sur les marchés de Noël.

L’œil de Budapest, d’une hauteur de 65 mètres
Une vue depuis la moto de la belle Budapest enveloppée de brouillard et de crépuscule.

Fête de Noël

Le lendemain du voyage à Budapest, nous avons organisé une fête de Noël où nous nous sommes bien amusés, les nouveaux collègues ont fait connaissance avec d’autres collègues qu’ils ne connaissaient pas auparavant et nous avons renforcé les relations, nous avons vécu un programme spécial qui a plu à tous les participants et qui avait été préparé comme une surprise. Nous avons écouté un instrumentiste local de Banská Bystrica et talentueux qui a participé au concours Slovak Superstar. Il a rendu la soirée plus agréable avec son jeu de guitare et son chant. Il a été remplacé par des danseurs de la chorégraphe acclamée au nom célèbre de Minya Keres de The Pastels et Ladylicious. Ils nous ont également appris quelques pas de danse. Jusqu’à trois heures du matin, il y avait des animations gratuites et des conversations mutuelles, et il y avait aussi une tombola de minuit.

Photo avec les danseurs de The Pastels et les danseurs de Ladylicious sous la baguette de la chorégraphe Minis Keres

Nous avons gardé de bons souvenirs de ces journées et nous nous sommes imprégnés d